Tumeur mammaire et mammectomie chez la chatte

Diagnostic

La tumeur mammaire chez le chat peut être repérée dans un premier temps par le maître de l’animal. En le caressant, il a senti une masse, une boule au niveau du poitrail. Le vétérinaire doit alors procéder à des analyses plus poussées pour trouver l’éventuelle pathologie, connaître la nature de cette masse : tumeur maligne ou bénigne, abcès… Il peut donc réaliser une biopsie (prélèvement de tissus sur la masse réaliser pour diagnostiquer des maladies cancéreuses) car c’est le meilleur moyen de poser un diagnostic clair, de classifier la gravité d’un cancer si tel est le cas, et donc d’envisager l’intervention chirurgicale si appropriée. En fonction des résultats, un projet de soins est conseillé : exérèse (on enlève la tumeur).

Apparition de la tumeur

Les spécialistes s’accordent à dire que les chattes stérilisées avant l’âge d’1 an n’ont que très peu de risques de développer une tumeur mammaire. Celles qui en sont atteintes, n’ont pas été stérilisées ou après l’âge d’1 an. Il s’agit souvent de tumeurs malignes. Toutefois, veiller à surveiller votre chat, même en cas de stérilisation.

Plusieurs signes repérables

Hormis la perception d’une masse sur la chaîne mammaire de la chatte, on peut remarquer un changement de comportement qui est toujours à prendre en considération chez un animal, même sans autre symptôme apparent. Une difficulté à s’alimenter, un amaigrissement, une grande fatigue, une hypotonie (le chat est moins dynamique, plus lent, réagit moins à ce qui se passe autour de lui) doivent alerter.

Evolutions possibles

La tumeur du sein chez le chat doit être prise en charge rapidement et surveillée car même après une opération, elle peut réapparaître, parfois même s’accompagner de métastases qui viennent se loger dans les poumons notamment. En cas de troubles respiratoires, il convient donc de consulter votre vétérinaire afin qu’il mette en place un traitement adéquat, qui puisse rendre le quotidien plus confortable : les troubles respiratoires entraînant une gêne importante. Lorsque les métastases ont été diagnostiquées, comme pour l’être humain, il n’y a plus de possibilités curatives : le chat a une espérance de vie limitée.

Pourquoi opérer ?

Lorsqu’une masse est détectée, le vétérinaire peut préciser son diagnostic en faisant passer des examens complémentaires à la chatte. Comme la radio par exemple. S’il s’agit effectivement d’une tumeur suspecte, la mammectomie est envisagée. Comme toute intervention chirurgicale, elle implique l’application de certaines consignes pour la santé et la sécurité de la chatte.

Les étapes de la mammectomie

Après une consultation préopératoire durant laquelle on vérifie que l’opération est réalisable (paramètres vitaux corrects, pas d’infection…), l’ablation de la tumeur mammaire est programmée. Ce jour-là, la chatte sera installé dans le bloc opératoire préalablement aseptisé pour y être anesthésiée. Le produit anesthésiant est dosé en fonction du poids de l’animal et de la durée de l’intervention. Puis, la tumeur est enlevée. Cependant, malgré l’intervention la tumeur peut réapparaître plus tard. C’est la raison pour laquelle un contrôle est nécessaire régulièrement. L’anesthésie étant générale, l’animal mettra un certain temps à se réveiller et devra rester une journée hospitalisé. A son réveil, la surveillance des paramètres vitaux et du comportement permet de détecter rapidement d’éventuelles complications.

Les suites de la tumorectomie mammaire

Comme toute opération nécessitant une incision cutanée, un pansement sera posé et devra éventuellement être changé. Dans tous les cas, une consultation de contrôle permettra de vérifier la bonne cicatrisation. Si besoin, un pansement sera remis au propre est la réfection de celui-ci sera programmée autant qu’il le faut. La douleur induite par cette intervention reste modérée. Elle est pratiquée fréquemment : n’hésitez donc pas à faire opérer votre animal. En cas de tumeur mammaire, cela est la seule solution actuellement proposée pour la chatte. Pensez à bien surveiller l’état général de l’animal même à long terme : une tumeur même opérée peut hélas réapparaître, au même endroit, à un autre endroit, ou sous forme métastatique.

Vous l’aurez compris, votre chat peut aussi souffrir de maladies graves, et méritent comme nous, de profiter de chaque instant : établissez avec lui une relation complice et affectueuse!

2 thoughts on “Tumeur mammaire et mammectomie chez la chatte

  1. Bonjour je suis effondree
    jai adoptée une chatte de 5 ans il y as 2 ans et jai decouvers apres quelques semaines quelle allait pas bien
    je la soigne depuis et la il faut que je la fasse operee elle as des tumeur mamaire.
    jai trop de peine
    pouvez vous me conseiller
    merci

    1. Bonjour Lydie,
      Tout dépend de ce que le vétérinaire diagnostique… Si ce sont des tumeurs sans métastases, elle peut encore vivre sans souffrir, après l’opération. En cas de métastases, cela peut être plus compliqué. Qu’en est-il? Je vous souhaite bon courage, c’est toujours dur de voir nos animaux malades.

Laisser un commentaire