Troubles digestifs chez le chat : quand s’inquiéter?

Parmi les maux fréquents que présentent les chats, il y a les troubles digestifs. Comme pour nous humains, les félins peuvent avoir des symptômes de ce type sans gravité, bien que parfois, cela doive être pris très au sérieux. Comment faire la part des choses? Comment savoir si un vomissement ou une diarrhée et grave? Voici nos recommandations pour prendre soin de votre chat.

Les troubles digestifs sans gravité

Nous parlons ici des signes suivants :

  • nausée
  • vomissement
  • diarrhée
  • constipation
  • anorexie (absence d’alimentation)

Ce qui permet de définir la gravité ou non de symptômes digestifs, c’est qu’ils soient accompagnés d’autres signes ou qu’ils durent trop longtemps. En effet, si une diarrhée ou un vomissement dure plusieurs jours, cela peut entraîner une déshydratation : ceci peut être grave et il faut donc perfuser le chat. S’il s’agit d’une constipation, elle est à enrayer le plus vite possible notamment en veillant à ce que le chat boive de l’eau, voire même un peu de lait (1 cuillère à soupe maximum) : si elle dure 3 jours ou plus, le vétérinaire devra examiner l’animal et éventuellement lui prescrire un traitement. Ces symptômes digestifs peuvent survenir à la suite d’une mauvaise alimentation, d’un stress et ne doivent pas inquiéter tant qu’ils ne durent pas ou ne s’accompagnent pas d’autres signes.

Troubles digestifs potentiellement graves

Chez le chat, de nombreuses maladies se manifestent principalement par des troubles digestifs, notamment des infections. Vous pourrez trouver ces maladies dans la catégorie santé des chats. A noter que pour la plupart de ces pathologies il existe des vaccins. Ce qu’il faut retenir à propos des troubles digestifs potentiellement graves, c’est qu’il faut consulter le vétérinaire lorsque vous constatez :

  • un changement de comportement : c’est le signe qui doit alerter car il signifie une altération de l’état général, probablement dû à une déshydratation ou à un problème cardiaque en général :
    • « Mon chat ne mange plus, ne boit plus, ne sort plus… »
    • « Mon chat dort tout le temps, semble épuisé »
  • Le chat reste allongé plus souvent que d’habitude, il ne joue plus, ne court plus, ne monte plus les escaliers…
  • Il ne mange plus, ne boit plus
  • Il semble souffrir : miaulements inhabituels exprimant une plainte, position inhabituelle
  • Autres symptômes que seuls un vétérinaire peut déceler : fièvre, problèmes rénaux, cardiaques…

Devant un ou plusieurs de ces signes, il convient d’emmener l’animal chez le vétérinaire car des soins urgents peuvent être nécessaires (réhydratation par voie cutanée, traitement antibiotique…)

Laisser un commentaire