Pourquoi mes poules s’arrachent leurs propres plumes ?

Apparemment, le piquage, puisque c’est ainsi qu’on l’appelle, est fréquent chez les volailles. Une poule pique les plumes de l’autre ou des autres.

Mais, j’ai rencontré très peu de témoignages de personnes dont les poules se piquent leurs propres plumes. Pourtant, mes 2 poules s’arrachent les plumes, comme nous humains, nous nous mangeons les ongles. En effet, après avoir envisagé toutes les causes possibles à ce phénomène, je suis persuadée que la cause de cet « auto-piquage » est l’ennui. Mes poules vivaient avant dans un élevage, dans une ferme, il y avait du monde autour d’elles ! Arrivée dans leur enclos, je pense qu’elles ont appréciées d’être au calme, pour finalement déprimer de trop de calme.

Autre raison possible : j’ai beaucoup modifié leur enclos et leur poulailler, pour le rendre plus sec pour elles, plus pratique pour moi. Bref, je pense qu’elles ont du stress d’une part, et de l’ennui d’autre part.

En ce qui les concerne, je ne pense pas qu’il s’agisse d’une carence alimentaire qui les pousserait à manger leurs plumes. D’ailleurs, elles ne mangent pas leurs plumes, j’en retrouve un peu partout, beaucoup même parfois, dans le poulailler, le pondoir, l’enclos…

Que faire pour que les poules ne s’arrachent plus les plumes ?

Moins les déranger

Pour éviter qu’elles ne se rongent les ongles mangent les plumes, j’ai décidé d’aller les voir moins souvent, uniquement aux heures des repas. Je pense que je les dérangeais trop, sans parler des nombreux arrangements du poulailler auxquels j’ai procédé.

Faire en sorte que les poules s’ennuient moins

J’éparpille les graines et restes alimentaires partout ans l’enclos, pour les forcer à chercher et éviter qu’elles ne se gavent d’un coup, pour ensuite s’ennuyer. Elles se piquent moins, mais dès qu’elles sont rassasiées, elles s’allongent et se piquent le cou et les fesses. J’ai donc décidé d’acheter un répulsif, qui donne un mauvais goût à leurs plumes. Normalement, on asperge la poule qui se fait piquer par ses congénères, d’un produit avec une forte odeur. Moi, je vais donc faire pareil pour mes 2 poules qui s’auto-piquent. On appelle ça aussi des produits anticannibalisme… Car lorsque les poules piquent les autres poules, elles peuvent aller jusqu’à les tuer et les manger !

Lutter contre les poux rouges ?

Je n’ai vu que quelques poux rouges en nettoyant le poulailler, et aucun sur elles. Je ne pense pas qu’elles cherchent à éradiquer un parasite. Mais dans le doute : j’asperge tout le poulailler avec un vaporisateur rempli d’un mélange. 70% eau et 30% vinaigre blanc, +10 gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé.

Lutter contre les parasites !

(paragraphe ajouté le 23 aout 2016)

Je me suis résignée : pas moyen de guérir mes poules, sans doute atteinte de parasites selon le véto. Je vais devoir leur donner un traitement pour parasites, et jeter les oeufs pendant quasi 3 semaines… Snif. Mais c’est pour le bien de mes pépettes. Donc, c’est parti pour la poudre grise Rodheo ! Elle s’applique sous les plumes, je suis devenue une pro de l’attrapage de poules… Mon véto m’a conseillé d’en mettre dans un récipient, de la mouiller et de badigeonner les perchoirs et éléments en bois de mon poulailler. On verra ce que ça donne. J’utilise aussi un antiparasitaire en spray (pas sur les poules) que je mets 2 fois par semaine dans le poulailler. Je vous tiens au jus !

Voilà, j’espère que ça va marcher !

 

PS : après 1 mois, je peux vous dire que le répulsif aide, mais qu’elles continuent à s’arracher les plumes. Je vais devoir leur tricoter un pull pour cet hiver.

PS après 2 mois j’ai consulté le véto : verdict, parasites… Même si on ne les voit pas. J’ai fini à force de chercher, par trouver la planque de nombreuses puces( ça sautait alors je pense que c’est ça??), sous une bordure de pailles que j’avais faite pour ne pas déraper dans la boue par temps de pluie, le long du poulailler… Je vous raconte pas, je viens de procéder à un génocide ! Aujourd’hui, plus aucune puce, traitement en cours…

PS : je ne compte plus les mois… Mes poules ne s’arrachent plus les plumes, mais la repousse est très lente. Je suppose qu’elles sont encore embêtées par des parasites, ou qu’ils ne vont pas tarder à les envahir à nouveau. J’opte pour la terre de Diatomée, que j’ai acheté dans un magasin bio. A verser dans leur bain de terre ou de cendres de bois, la terre de Diatomée détruit les parasites, sans aucune conséquence sur les oeufs ! Je vous tiens au jus 😉

Laisser un commentaire