Le printemps revient : gare aux tiques et autres parasites !

Je vis à la campagne, et mes chats reviennent régulièrement avec des petits cadeaux accrochés à leurs poils. La première année où nous avons vécu à la campagne, ils sont revenus avec des tiques trèèèès souvent. Pas d’autres solutions que de recourir aux antiparasites de qualité (les marques de supermarché ne fonctionnent pas sur mes matous…). Cet hiver j’ai oublié de renouveler leur traitement comme indiqué sur le mmode d’emploi de l’anti-tique, et voyant que les chats ne ramenaient plus de tiques, je me suis dit que peut-être, les parasites hibernent.

Toujours est-il que depuis novembre mes chats n’ont plus été désappointés par les fameuses pipettes, et je n’ai pas été désappointée de retrouver des tiques gorgées de sang sur mes chats !

Reprise des traitements antiparasites

Mais le printemps revient, je crois qu’il est grand temps de reprendre le rythme des pipettes. Avouez que le procédé est très simple, du moment qu’on asperge bien la peau du chat et non pas les poils, et qu’on se débrouille pour viser là où le chat ne pourra pas se lécher et donc, rendre le traitement inefficace. Dans le creux de la nuque, c’est l’idéal. Autre astuce, je prends mes chats par surprise, lorsqu’ils dorment bien profondément et je leur fais croire que je ne fais que les caresser… Bon, ils ne sont pas dupes, mais depuis le temps, ils savent que ce ne sont que quelques instants désagréables et puis c’est tout.
Tous à vos pipettes !

Laisser un commentaire