Choisir ou faire un poulailler ?

Vous êtes sur le point d’acquérir des poules (oui, des poules, car une seule risquerait de déprimer !) ? Voici mes conseils après avoir expérimenté plusieurs types de poulailler.

Choisir un poulailler en kit

Une catastrophe. Une arnaque même, si l’on considère que pour 2 à 6 fois moins cher, vous pouvez construire votre propre poulailler, 2 fois plus grand, 2 fois plus pratique pour vous et vos poules.

Ce que je leur reproche ? D’être trop petit et trop fragile ! Je vous conseille de lire mes articles précédents pour découvrir les aventures de mes poules et leur poulailler…

Donc si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, achetez un poulailler en kit, mais doublez la superficie conseillée Exemple : si vous avez 2 poules, prenez un poulailler pour 4 poules. Mais surtout, ne choisissez pas un poulailler bas prix. le bois est trop fin et casse vite. Si vous ne pouvez pas entrer dedans, croyez-moi vous le regretterez. Ne serait-ce que pour attraper vos poules : pouvoir entrer dans leur poulailler vous permet de les attraper facilement, pour vérifier qu’elles n’ont pas de parasites par exemple.

Construire votre propre poulailler

Enfin, construire le poulailler de vos poules, pas le vôtre ! ;-D

Selon votre niveau en bricolage et le type d’outils dont vous disposez, vous avez plusieurs solutions.

Faire un poulailler en cube : simple mais gare aux fuites !

Le poulailler en forme de cube est plus simple à construire parce que vous pouvez vous en sortir sans avoir de découpe à faire. Mais, cela veut dire que le toit sera plat et donc que l’eau va peser sur le toit, ou passer au travers si vous l’avez percé pour le fixer. Enfin, c’est ce que j’ai craint, donc j’ai opté pour le poulailler avec toit en pente…

Achetez des tôles en PVC, de quoi les fixer les unes aux autres, et hop, construisez une cabane d’au moins 2 mètres carrés de surface. A l’intérieur, fixez des supports dans un coin, sur lesquels vous pourrez poser et retirer facilement le ou les perchoirs. Ils doivent tous être à la même hauteur pour éviter qu’une poulette se sente supérieure aux autres (cela crée des conflits !)

Faire un poulailler avec toit en pente

Du coup, ce poulailler ne ressemble à aucune forme géométrique !

J’ai coupé les tôles en PVC à l’aide d’une scie sabre.

Mensurations du poulailler : 1m35 de large, 1m à 1m70 de hauteur, 1m50 de profondeur.

poulailler-3La porte mesure 1m70 pour 1m de large, elle est destinée à nous faire entrer, nous humains. Elle est fixée à un des murs du poulailler,  par des fils de fer (ce qui permet d’ouvrir la porte). On aurait pu poser des gonds aussi, mais bon, c’était plus compliqué. Cette porte, lorsqu’elle est fermée, rejoint une autre plaque de PVC de 35cm de large et de même hauteur.


Le fond 
du poulailler donne sur l’enclos, mesure 1m de haut, et possède une petite ouverture pour les poules, que j’ai protégée du vent en ajoutant un bout de tôle en plus, pour faire une sorte de sas.

Le toit mesure 2m, il est posé sur la porte et sur la porte des poules. Il dépasse un peu, et c’est tant mieux, pour protéger de la pluie.

poulailler-1J’ai ensuite fixé un « mur » d’1m50 de chaque côté, dont la hauteur va de 1m à 1m70, pour suivre le toit. Le tout est fixé soit avec des vis et une chute de bois, soit avec du fil de fer récupéré sur un grillage non utilisé.

poulailler-4Les pondoirs : je vous le donne en mille, c’est un poulailler en kit que j’ai bricolé. A la base, il faisait office de perchoir et pondoir, mais tellement petit que je l’ai transformé pour faire 2 pondoirs.

Le perchoir est fixé entre le pondoir et un coin du poulailler, de manière à ce que je puisse entrer et accéder au pondoir facilement. Il se glisse entre des pièces de bois que j’ai fixées aux murs : je peux l’enlever et le mettre facilement, pour le nettoyer (nid à poux rouges).

J’ai peint grossièrement (très!) les plaques de PVC car les poules aiment se réfugier à l’abri de la lumière. Ce n’était pas suffisant alors j’ai ajouté des brises-vues autour du perchoir… Pas très esthétique mais ça fonctionne.

J’espère que cela en aidera quelques-uns !

 

 

Laisser un commentaire